Comment socialiser le jeune chiot qui deviendra chien guide ?

In Choisir et accueillir son chien, Comportement, Education

L’importance d’une bonne socialisation

Le chien guide pour aveugle doit être à l’aise dans tous les endroits où il devra travailler pour son maître. Les premiers jours d’entrainement seront importants. Si le chiot est correctement socialisé, il deviendra un chien adulte qui ne craint ni son environnement ni ses rencontres et pourra donc profiter de toutes les sorties et visites à la maison, sans stress ni agressivité, ainsi qu’assumer sa tâche de guide avec concentration.

Les premiers contacts

A huit semaines, le chiot est déjà socialisé aux membres de son espèce. Il a vécu avec sa mère et ses frères et sœurs, a pu développer des codes et rituels de communication canine. Dans l’élevage, il aura eu l’occasion de rencontrer des humains (la famille et quelques visiteurs sans doute), peut-être le chat de la maison, mais n’aura certainement que très peu compris encore les comportements de ces autres espèces.

Les premiers jours à la maison

Dès son arrivée au sein du foyer, il doit rencontrer toutes sortes de personnes, dans un climat positif, afin qu’il apprenne quelles sont les espèces « amies » et leurs modes de communication qui sont bien différents des siens.

Il doit également, progressivement, s’habituer aux grandes villes, à la foule, au trafic, au bus et aux trains. Il sera dès lors aisé, ensuite, de lui demander de travailler dans toutes les sorties que son maître aveugle ou malvoyant devra effectuer.

Commencer de suite

Jusque l’âge de 3 mois, 3 mois et demi, le chiot est assez curieux. A priori, il fera confiance à son nouveau compagnon humain (comme il le ferait avec sa maman) et le suivra volontiers même dans des environnements qu’il peut, de prime abord, considérer comme dangereux (bruits, mouvements rapides et brusques des véhicules, etc.) Il va falloir profiter de cette « insouciance » du chiot pour le baigner dans tous ces stimuli afin qu’il s’y habitue et que ceux-ci ne soient plus considérés comme dangereux.

Un peu plus âgé, la maturité aidant, le chien sera beaucoup plus prudent face à ce qu’il ne sait pas analyser, ce qu’il ne connaît pas. Fini l’insouciance du chiot qui n’a pas peur de s’approcher du vide ou de ce gros chat qui lui souffle dessus !

Vous comprenez dès lors à quel point il est important de sortir un maximum le chien âgé de 8 à 14 semaines, dans des endroits différents, variés, comprenant de nombreuses stimulations, dans les transports en commun, etc.

A éviter

Naturellement, ces sorties doivent être agréables pour le chiot. Si le premier vélo qu’il croise lui écrase la patte, il est certain qu’il se méfiera des suivants. Si les premières promenades en ville sont trop longues, fatigantes, sous un soleil de plomb et qu’en plus on a oublié de prendre un peu d’eau pour l’abreuver, il est probable que le petit poilu n’aimera guère les grandes villes.

Si vous souhaitez participer à la socialisation d’un chiot futur chien guide, n’hésitez pas à rejoindre notre équipe de familles d’accueil : www.entrevues.be

Banner dogobox

Ces articles devraient vous intéresser

4 points essentiels oubliés lors de l’acquisition de votre chien

Ça y est, votre grand projet d'adoption est enfin arrivé et vous vous demandez comment bien démarrer avec

lire plus ...

Le chien en entreprise

Un peu d’histoire… Le chien est la première espèce animale à avoir été domestiquée par l'Homme pour la chasse et la protection

lire plus ...
Dominer son chien ?

Halte aux idées reçues : Je dois dominer mon chien

Votre éducateur vous a dit que votre chien est dominant et qu'il n'y a rien à faire ?

lire plus ...

Mobile Sliding Menu