Comment éduque-t-on un chien ? Cap sur le renforcement positif

In Comportement, Education
Education du chien renforcement positif

L’éducation d’un chiot est une étape très importante pour gagner confiance et respect mutuel. Le chiot va rapidement proposer toutes sortes de comportements, ils ne sont ni bons ni mauvais, ni gentils ni méchants, ils sont juste propres à l’espèce, au sexe et à la race du chien.

En établissant des règles claires et faciles à comprendre, on permet au chien d’être plus heureux en trouvant sa place au sein de la famille. Il devra donc augmenter certains de ses comportements naturels et en éteindre d’autres. En contrepartie, il obtiendra de nous nourriture, confort, sécurité, attention et valorisation.

Encourager un comportement naturel

Il existe deux manières d’encourager et de renforcer un comportement naturel afin qu’il se reproduise plus souvent, sur une plus longue durée ou avec une intensité plus importante :

  • Soit nous ajoutons quelque chose d’agréable, qui fait plaisir au chien quand il propose ce comportement : biscuits, câlins, jeux, mots d’encouragement…
  • Soit nous supprimons un inconfort, une douleur quand le chien adopte le comportement voulu, on supprime le stimulus « pas chouette » qu’on avait préalablement infligé à l’animal : on relâche la tension sur la laisse, on cesse une manipulation désagréable comme appuyer sur son dos pour qu’il se couche …

Lorsqu’on souhaite augmenter un comportement, il est préférable d’utiliser le renforcement positif. Le chien prend alors du plaisir à apprendre et les petites séances d’éducation deviennent un moment agréable pour lui.

Eteindre un comportement naturel

Le chiot adopte parfois des comportements déplaisants qu’on voudrait voir disparaître au plus vite. Lorsque nous décidons d’éteindre un comportement naturel, nous allons sanctionner ce comportement. Pour vivre en société, chaque individu doit éteindre ou minimiser des comportements « primaires ». Les chiens entre eux se sanctionnent régulièrement : grognements, rejet du groupe, coups de dents…

Ici aussi, nous avons deux possibilités de sanctionner le comportement qu’on veut voir diminuer :

  • Soit nous ajoutons un inconfort, une douleur, « sanction positive » (secousse dans la laisse, manipulation brutale, coups…)
  • Soit nous supprimons un chouette moment lorsque le comportement néfaste apparait, « sanction négative » (on ignore le chien, on cesse le jeu, on l’exclut du groupe, on lui retire notre attention, notre bienveillance)

Certains pensent que pour une éducation éthique, il faut renforcer et ne jamais sanctionner. Or, certains comportements doivent être diminués voire éteints pour le bien-être du groupe, de la relation homme-animal et du chien lui-même.

Par contre, il semble évident qu’il est beaucoup plus correct et respectueux d’utiliser la sanction négative (cesser le jeu, ignorer le chien quelques instants, l’isoler un moment le temps qu’il se calme…). Les sanctions positives qui entrainent de la peur ou de la douleur ne font qu’endommager notre relation avec notre chien.

Cas pratique : il saute sur vous pour vous accueillir

Prenons en guise d’exemple, un problème auquel sont souvent confronté les propriétaires de chiens : Vous revenez du boulot et votre chien saute sur vous pour vous accueillir.

Plutôt que de le repousser violemment ou le gronder, tournez-lui le dos et ignorez-le un moment (il ne faut ni le regarder, ni lui parler). Au bout d’un moment, votre chien ne parvenant pas à attirer votre attention en sautant, va chercher un autre moyen. Certains apportent leur jouet en guise de cadeau, d’autres viennent s’assoir devant nous ou passe la tête sous notre main pour recevoir une caresse. Profitez de ce comportement beaucoup plus confortable et adéquat pour féliciter votre chien, lui rendre toute votre attention et enfin l’accueillir comme il se doit après cette séparation. Vous serez dès lors dans du renforcement positif.

Dans tout l’apprentissage du chien d’assistance (chien guide, chien d’aide…), nous allons renforcer positivement les comportements qui nous intéressent (apporter le harnais de travail, marcher calmement…) et éteindre les comportements qui sont inutiles ou néfastes au bon travail du chien (renifler au sol, etc.)

Ces articles devraient vous intéresser

garder chien

4 solutions pour faire garder votre chien cet été

Vous avez prévu de partir en vacances, en week-end ou de vous absenter une longue journée mais vous avez

lire plus ...
trousse-secours-chien

Ce geste simple pourra sauver la vie de votre chien

Les accidents n’arrivent pas qu’aux autres ! C’est pourquoi prévoir une trousse de secours pour votre chien est un geste

lire plus ...
Protéger chien chaleur

Forte chaleur : comment protéger son chien ?

Il est vrai que la Belgique est réputée pour ses nombreuses « draches » et les températures un tantinet frisquettes. Mais

lire plus ...

Mobile Sliding Menu