Comment cuisiner soi-même pour son chien

In Alimentation, Vivre ensemble
chien mangeant des fruits

Avoir un chien c’est bien, avoir un chien en pleine santé c’est mieux ! En tant que maître vous savez que prendre soin de son chien ne se résume pas à le sortir quotidiennement ou encore à jouer avec lui, il faut également penser à son alimentation.

Nourrir son chien sainement, c’est possible. Découvrez dans cet article à quoi faire attention quand vous cuisinez de bons petits plats à votre fidèle compagnon.

Comment bien doser?

La ration quotidienne de votre compagnon doit être calculée précisément en tenant compte de l’âge, du poids, de la taille et de la race de votre chien. Qu’il s’agisse d’un chihuahua, d’un labrador ou encore d’un saint-bernard, ils n’auront pas la même gamelle.

La quantité nécessaire dépend donc des besoins énergétiques de votre boule de poils. Pour connaître ceux-ci, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire nutritionniste.

Il existe également des services qui vous permettent de faire une estimation de ses besoins.

Que doit contenir une ration ménagère ?

Pour qu’une ration soit bien équilibrée, elle doit être réalisée dans les proportions suivantes: 45% de viande, 23% de riz ou pâtes, 23% de légumes verts et 9% de complément minéral vitaminé.

–    La source de protéine : vous avez le choix d’opter pour du poisson, de la viande (boeuf, poulet, canard,…) ou des œufs.  Sachez qu’on œuf dur équivaut à 50g de viande. L’apport en protéine permet au chien d’effectuer une bonne croissance et d’avoir un poil brillant.

–    Les légumes :  les légumes tels que les courgettes, haricots verts et carottes ont pour rôle d’apporter des fibres qui sont utiles au bon fonctionnement du système digestif mais ils constituent également un apport en vitamines et antioxydants. Ils permettent une meilleure assimilation des protéines.

–    La source de lipides : l’huile va venir apporter des acides gras oméga 3 et 6 et venir pallier au manque d’acides gras présents dans la viande. L’huile de colza par exemple représente 5 à 20% du besoin énergétique du chien et produit une réserve d’énergie.

–    La source de glucide : l’apport d’amidon sous forme de riz, flocons d’avoine ou encore pomme de terres classique et patates douce a pour objet de venir compléter la ration et est indispensable au fonctionnement des muscles.

–    Le complément : enfin un complément en calcium ou phosphore permettra à votre compagnon d’éviter toute carence.

 Tous les aliments consommables par l’homme ne le sont pas forcément chez nos amis à 4 pattes. Vérifiez la liste des aliments toxiques pour le chien.

 Privilégiez la cuisson

Que ce soit pour les protéines, légumes ou glucides, on opte pour la cuisson afin d’éviter tout souci intestinal. Il vaut mieux cuire davantage par rapport à vos préparations habituelles. Faites cuire la viande à point ou juste poêlée s’il s’agit de viande rouge. Pour ce qui est du poisson, cuisez le suffisamment afin de détruire la facteur anti-vitamine B1 qui est présent dans certains poissons.

Le saviez-vous ? 

Si vous n’avez pas le temps de cuisiner vous-même, il existe des services qui proposent des plats frais spécialement conçus pour les besoins de votre chien. Faites le test vous-même, composez son programme personnalisé sur www.lacuisinedelola.be.

 

 

 

Ces articles devraient vous intéresser

cocker

5 conseils pour réduire vos frais de vétérinaire 

La relation qui vous unit à votre fidèle boule de poils n’a pas de prix sauf quand il s’agit

lire plus ...
chien-difficile

Mon chien fait la fine bouche

« Mon chien est difficile » ; « Mon chien fait la fine bouche » ; « Mon chien ne mange pas bien » ; « J’ai tout

lire plus ...
Chien qui montre les dents

Halte aux idées reçues : Un chien qui mord est un chien méchant

Combien de fois avez-vous entendu: "Ce chien est méchant! Il a déjà mordu!"? Il est courant de lier

lire plus ...

Mobile Sliding Menu