Croquettes : du poison dans la gamelle de nos chiens ?

In Non classifié(e)
Les dangers des croquettes et de l'alimentation industrielle

On ne compte plus ces derniers mois le nombre de reportages et d’enquêtes révélant l’impact négatif des croquettes sur la santé de nos chiens.

L’alimentation industrielle serait à l’origine de nombreux problèmes de santé : obésité, allergies, cécité, maladies rénales, cancers…

Dans cet article, Happy Best Friends vous dévoile ce qui se cache réellement derrière les croquettes et vous présente un nouveau service qui pourrait bien révolutionner la façon dont on nourrit nos fidèles compagnons.

Comment font-ils leurs croquettes ?

Prenons comme exemple les Chicken Nuggets, beaucoup en raffolent mais peu savent vraiment comment ils sont faits. C’est pareil pour les croquettes de nos chiens, ils en raffolent mais est-ce pour autant bon pour eux ? Mangeriez-vous à chaque repas, tout au long de votre vie, des Chicken Nuggets ?

1. Des ingrédients plus que douteux

Les industriels utilisent des aliments impropres à la consommation humaine, des « sous-produits » animaux ou végétaux. Le terme « sous-produit » désigne les parties d’animaux, qui ne sont pas destinés à la consommation humaine : les pattes, becs, excréments, ovocytes, spermes, etc. Ces derniers ne présentent aucun intérêt nutritif et sont presqu’entièrement éliminés par le chien.

2. Un processus qui dénature les ingrédients

Les aliments sont d’abord cuits à hautes températures puis séchés, éliminant ainsi presque tous les nutriments essentiels au régime alimentaire de nos chiens. Pour redonner un minimum de saveur au produit, ils ajoutent ensuite des graisses d’animaux, des exhausteurs de goût et des appétents. Enfin, pour améliorer l’aspect final, ils rajoutent un tas de colorants et de conservateurs. Bon appétit !

Un étiquetage trompeur

Les règles concernant l’alimentation de nos compagnons sont beaucoup moins strictes que les nôtres. L’étiquetage n’y échappe pas.

Plusieurs pratiques sont fréquemment utilisées pour cacher la véritable composition des croquettes :

1. Vos croquettes, ou votre pâté, sont « au goût de poulet », « riche en poulet » ou « tout poulet » ? Il faut faire attention à ce que cachent ces allégations. Légalement, un produit « au goût de poulet » peut contenir une quantité inférieure à 4% de poulet et un produit « riche en poulet » entre 14% et 26% !

2. Les ingrédients sont classés sur votre étiquette par ordre décroissant. Ainsi, le premier ingrédient de la liste est le plus présent dans la composition du produit. Les industriels, pour masquer que leurs croquettes sont principalement composées de céréales, et non de viandes, utilisent fréquemment deux pratiques contestables.

La première consiste à séparer une même source de céréales en 2 ou 3. « Blé » devient alors « blé »,  « fibres de blé » et « farine de gluten de blé ». La seconde est d’utiliser 4 sources différentes de céréales: « blé », « maïs », « riz » et « Sojamehi ».

Exemple 1 : Marque X premium populaire vendue en magasin spécialisé.


Ainsi, en réunissant toutes les sources de céréales, il est fort à parier que l’élément principal ne soit plus le poulet.

3. Légalement ce qui est listé entre 2 virgules ne compte que pour un seul ingrédient. Cela signifie que « viandes et sous-produits animaux » peut ne contenir que 3% de viandes et 97% de sous-produits animaux.

Exemple 2 : Marque X premium populaire vendue en magasin spécialisé.


Un impact négatif sur la santé de nos chiens

Comme n’importe quelle malbouffe, les effets sont rarement visibles sur le court terme et pourtant indéniables sur le long terme. De plus en plus d’études démontrent les conséquences néfastes de ce type d’alimentation, qui serait à l’origine d’allergies, de cancers, de problèmes de peau, de pancréas, de foie, etc.

Selon the Institue of Canine Biology, 50% des chiens sont diagnostiqués ayant un cancer. Or, selon une étude des vétérinaires Jean Dodds et Diana R. Laverdure, 30 à 40% de ces cancers peuvent être évités simplement en changeant leur alimentation.

La solution : une alternative saine et équilibrée

À l’inverse, de nombreuses études montrent les bienfaits d’une cuisine naturelle pour la santé et le bien-être de nos fidèles compagnons. L’étude, « La malbouffe ou la vie » de M. Lippert, démontre qu’une alimentation naturelle augmente de 30% l’espérance de vie de nos chiens.

Préférez donc des plats sains et équilibrés avec des ingrédients frais et propres à la consommation humaine.

1. Cuisinez-lui vous-même de bons petits plats

Vous pouvez bien sûr cuisiner vous-même pour votre boule de poils. Dans ce cas, faites bien attention, il vous faudra vous renseigner auprès de votre vétérinaire pour être sûr que votre chien ne manque de rien, pour éviter toute carence.

2. Des plats frais spécialement conçus pour leurs besoins

Si vous n’avez pas le temps, il existe des services qui proposent des plats frais spécialement conçus pour les besoins de votre chien. La découverte sympa et saine, c’est La Cuisine de Lola 

La Cuisine de Lola, c’est :

  • Des plats sur-mesure adaptés à votre chien
  • Des ingrédients frais, sans conservateurs, ni appétents
  • Un système de livraison pratique
  • La garantie d’un chien en pleine santé

Faites le test vous-même, composez son programme personnalisé sur www.lacuisinedelola.be.

Parce que sa santé passe par la gamelle, pensez-y 🙂

Ces articles devraient vous intéresser

Comment bien choisir la race de votre futur chien ?

C’est décidé, vous avez bien réfléchi et vous souhaitez accueillir un chien dans votre foyer. Il est important que

lire plus ...

Marre des poils de chien ? Ils ont testé les Dyson V6 et V8 pour vous !

[vc_toggle title="Le Dyson V8 répond-il à vos attentes ?"…

lire plus ...
Rôle du chien

Rôle du chien dans la société actuelle

Saviez-vous que le chien est le premier animal à avoir été domestiqué par l’homme ? Cette relation très particulière

lire plus ...

Mobile Sliding Menu